Le songe et la narration -Athalie et le Dit du Genji-

Show simple item record

dc.contributor.author 眞​下​ ​弘​子 ja
dc.date.accessioned 2014-09-02T10:33:11Z
dc.date.available 2014-09-02T10:33:11Z
dc.date.issued 2010 ja
dc.identifier.issn 02862409 ja
dc.identifier.uri http://repository.seinan-gu.ac.jp/handle/123456789/340
dc.description.abstract Le rêve est une expérience par essence visuelle. En effet, de même qu’on peut dire en français « voir en rêve », ce mot se traduit en japonais par « yumé » qui se prononçait originairement « ime » 寝目, signifiant « les yeux dans le sommeil ». C’est en mettant l’accent sur cet aspect visuel que nous examinerons deux pratiques narratives des rêves, distantes cependant dans le temps et l’espace : le songe d’Athalie de la tragédie racinienne et celui du Genji de la littérature japonaise du XIe siècle, du Dit du Genji ou Genji monogatari, dont nous avons célébré le millénaire l’année dernière. A partir de ces songes, nous présenterons la façon dont les auteurs français et japonais Racine et Murasaki Shikibu, bien qu’éloignés l’un de l’autre dans l’espace et le temps, réactivent chacun de leur côté la vieille technique du songe prémonitoire. Nous verrons comment ils font vivre dans ce monde onirique, avec le verbe « voir » en tant que perception du vécu, les protagonistes de leur mise en scène narrative. ja
dc.language.iso fre ja
dc.publisher 西南学院大学学術研究所 ja
dc.title Le songe et la narration -Athalie et le Dit du Genji- ja
dc.contributor.transcription マシモ ヒロコ ja
dc.contributor.alternative Hiroko MASHIMO
dc.type.niitype Departmental Bulletin Paper ja
dc.identifier.jtitle フランス文学論集 ja
dc.identifier.volume 53巻 ja
dc.identifier.spage 15 ja
dc.identifier.epage 26 ja


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

Link